Le Diagnostic et la Feuille de route

Comment reprendre une équipe (2)

Etape 2 : Le Diagnostic et la Feuille de route

Au moment de reprendre une équipe, nous l’avons vu, la première étape est l’écoute et l’observation. Cette observation vous aura alimenté, bien entendu sur le fond de l’activité de l’entreprise, de sa stratégie, sur les activités de l’équipe,  mais il est également important de comprendre la culture de l’entreprise, les méthodes et process existants, les jeux et les alliances présents, les faits marquants de l’histoire à ne pas négliger, les craintes et les attentes des collaborateurs…Parfois ce peuvent sembler des détails, mais qui seront pour vous un levier ou à l’inverse un formidable obstacle, infranchissable si vous n’en avez pas saisi l’importance. Ces éléments sont essentiels à la phase 2 : le diagnostic et la feuille de route

Ces éléments sont essentiels à la phase 2 : le diagnostic et la feuille de route

Tant sur le « fond », quelles sont les forces et faiblesses de mes équipes, mes opportunités et menaces (ou on retrouve toujours notre bonne vieille matrice SWOT,  qui peut être utilisée, rappelons-le, autant pour une entreprise que pour un service). Et quels vont donc être mes axes stratégiques, mes priorités et mon plan d’actions.

Que sur la forme, quel écart y a-t-il entre mon style de leadership, celui que je veux déployer dans l’entreprise et la culture de l’entreprise, ses pratiques ? Quels compromis suis-je près à faire entre mon style, ma vision et celle de l’entreprise ?

Vers où est ce que je décide d’aller, quel chemin vais-je prendre pour gérer cet écart ? Il s’agit la de trouver le juste équilibre (souvent subtile, je vous l’accorde) entre assumer son style – et vous n’êtes pas là par hasard, donc il est important de l’assumer – en évitant les points de rupture.

C’est le moment de se demander comment vous aller déployer votre projet, c’est-à-dire quelle sera la cohérence entre les moyens et la finalité.

Je veux souligner ici, qu’il est difficilement lisible pour des équipes d’entendre par exemple, un discours de management participatif, tout en étant écarté de la manière dont le(s) projet(s), l’évolution attendue sont construits et déployés.

Et cette cohérence ou ce décalage renforceront ou fragiliseront votre crédibilité.

Votre feuille de route comportera certainement des changements. Alors la prochaine fois, je ferai un focus sur les différents types de changements et les pièges à éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.